slide 9
Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7

Monument du Col de Bertagne à la mémoire de tous les Excursionnistes morts pour la France

Immédiatement après la fin de la guerre de 1914 à 1918, la Société des Excursionnistes Marseillais décida, dès 1919, faisant suite au scellement de la plaque commémorative à Marseilleveyre, de construire un monument au Col de Bertagne, à la mémoire de TOUS LES EXCURSIONNISTES MORTS POUR LA FRANCE.

Notre pays sortait, en effet exsangue de ce conflit, et rare était à l'époque, le foyer qui n'avait pas laissé un des siens à YPRES, VERDUN ou à DOUAUMONT. L'adhésion des autres sociétés excursionnistes de notre ville ayant été obtenue, le projet fut réalisé durant l'été 1920.

Ainsi sans distinction d'écusson ou d'insigne, la Section de Provence du CAF, les Cigales de Provence, les Touristes Marseillais , souscrivirent, les premiers 100 francs, les seconds 40 francs et les troisièmes 20 francs... Le projet consistait en une pyramide quadrangulaire tronquée, en grosses pierres brutes maçonnées. Après  les études préliminaires et les accords obtenus on s'achemina vers sa réalisation. De nouvelles souscriptions collectives furent enregistrées, en dehors bien sûr de celle ouverte par les Excursionnistes Marseillais. Ainsi l'Excelsior-club cotisa pour 44 francs, la Famille pour 50 francs et le groupe Massilia pour 50 francs. Des sociétaires volontaires pour prêter leur concours au transport des matériaux du Plan-d'Aups au Col de Bertagne se firent connaitre.

Et c'est ainsi que le monument , d'un voeu pieux devint une réalité. Il fut inauguré le 31 Octobre 1921.

Petit oratoire abritant une statue de la Victoire il comporte sur ses faces des inscriptions en Français, en Provençal et en Latin. Interprète d'un culte commun, il fut et demeure placé sous la protection collective, surtout sous celle du respect aux morts. Le site a été choisi comme le plus célèbre et le plus vénéré par tous les excursionnistes, y compris ceux qui ne sont plus et qu'on se propose d'honorer.

Dessiné par M. Marcel PEYRIDIER, ex-pensionnaire de la ville de Marseille à l'école des Beaux-Arts de Paris, c'est sous un ciel triste, en ce dimanche 31 octobre 1921 que le monument fut présenté à tous et à toutes dans sa simplicité grandiose.

Le Général MAS , directeur de la XVe région militaire s'était fait représenter par le Commandant Dupont du 23ème B.C.A. et par le Lieutenant LAGRANGE de l'instruction physique, MM. les Maires de Gémenos et du Plan-d'Aups participaient également à l'inauguration. Melle Ginette ESPINOS, M. Jules GERARD et le bon poète Gabriel DELUY dirent ensuite de beaux vers en français et en provençal, après que MM. les Maires cités plus haut eussent solennellement promis de prendre l'oratoire sous leur sauvegarde respective, des palmes furent déposées au pied du monument par le Conseil Municipal de Gémenos , par les habitants de cette ville et par le Touring Club de France. Le matin, en l'église de Gémenos que remplissait une foule d'excursionnistes représentant au moins vingt sociétés, fut célébré un émouvant service funèbre réglé par M.VIVARES, M. le Curé LONG ancien soldat de la grande guerre, prononça une touchante allocution puis ce furent des chants religieux dont le requiem de CHEVALIER et l'adieu de Vincent FOSSE.

Hélas ! ... il faut signaler que, en voie d'achèvement, le monument avait été l'objet , vers le mois de Mars 1921, d'un odieux attentat. Des énergumènes (on dirait aujourd'hui des terroristes) mirent en miettes la statue de la Victoire, brisèrent deux plaques de marbre, couvrirent les autres plaques de marbre d'inscriptions hostiles à l'Armée et à la Patrie, et de plus, laissèrent de nombreuses traces, par ailleurs vaines Dieu aidant, pour démolir complètement le monument.

Bien sûr notre Société répara ce spectacle affligeant, et dans la niche vide de sa statue, une plaque en tôle fut placée, portant cette inscription:

VOUS QUI AVEZ, EN MARS 1921, ATTENTE A CE MONUMENT ELEVE A LA MEMOIRE DES QUATRE CENTS EXCURSIONNISTES DE TOUTES CLASSES ET CONVICTIONS PAR L'AMITIE DE MILLIERS D'AUTRES, SOUVENEZ-VOUS QUE TOUTES LES HAINES DOIVENT CESSER AUX BORDS DES TOMBES. PAIX AUX MORTS.

Ainsi à une décennie du troisième millénaire, fier er erratique, le monument de TOUS les excursionnistes morts pour la France, continue à veiller au Col de Bertagne, entre Gémenos et le Plan-d'Aups. Certes, le voila presque septuagénaire, après avoir subi une cure de jouvence en 1975.

En effet, menaçante ruine à cette époque, après accord du Conseil d'Administration de notre Société, et sous la Direction de M. Jacques DAILLAN, sa réfection fut entreprise. Y participèrent un certain nombre de sociétaires, dont MM. Paul AUGUSTE, alors Vice-Président, Marcel ANDRE, Yves CAPITANI, Claude GIORGI, FABRE. Sous l'impulsion de M. Jacques DAILLAN maître-d'oeuvre, les travaux se déroulèrent un certain nombre de samedi et de dimanche, quelquefois avec le froid, la pluie et même la neige. Ils durèrent plusieurs mois et se terminèrent le dimanche 19 Octobre 1975. Lors de la cérémonie traditionnelle commémorant l'armistice du 11 Novembre 1918, soit, le 11 Novembre 1975, de nombreux sociétaires purent admirer l'oratoire complètement rénové. Tout le financement des travaux fut assuré par une souscription ouverte au siège de la Société afin de couvrir la dépense totale qui s'éleva à 2.314 francs et 31 centimes.

La presse Marseillaise et en particulier, le MERIDIONAL du 12 Novembre 1975 relata sous le titre "LES EXCURS MARSEILLAIS ONT CELEBRE LA RENOVATION DE L'ORATOIRE DU COL DE BERTAGNE", la grandiose cérémonie qui s'y déroula sous la présidence de notre cher Fréderic RAUD, lequel déclara en particulier: < Depuis cinquante-cinq ans, c'est ici que nous venons saluer la mémoire de nos amis, de TOUS les excursionnistes morts pour la Patrie. Aujourd'hui encore, nous voilà réunis pour célébrer sa reconstruction et pour commémorer la victoire de 1918.

Cérémonie empreinte d'une gravité exceptionnelle, un détachement de la B.A.114 des Milles, commandée par le Lieutenant Colonel ROSS, rendant les Honneurs.

Et depuis comme par le passé, chaque 11 Novembre les "EXCURS" montent, comme ils ont l'habitude de s'exprimer au Col de Bertagne, se recueillir devant le monument rénové, la niche étant maintenant décorée d'une céramique exécutée par la Maison AMY-SICARD d'Aubagne, d'après une maquette due au pinceau de M. Georges MEYNOL notre vice-président honoraire.

Tous et toutes se souviennent encore, lorsque la sonnerie "AUX MORTS" éclata en ce 11 Novembre 1975, résonnant dans ce haut-lieu de Provence, où comme disait BARRES souffle l'esprit de l'intense émotion qui nous étreignit.

Gloire aux anciens bâtisseurs et aux actuels rénovateur, qui ont su, les uns créer, et les autres maintenir.

Nouvelle Restauration en Novembre 2010 de notre Monument 35 ans après et toujours avec le même Maître d'Oeuvre Mr. Jacques Daillan et son équipe.

Lors de la cérémonie traditionnelle commémorant l'armistice du 11 Novembre 1918, soit, le 11 Novembre 2010, de nombreux sociétaires purent admirer l'oratoire complètement rénové. Tout le financement des travaux fut assuré par une souscription ouverte au siège de la Société afin de couvrir la dépense totale.

TRAVAUX 2010

Depuis quelques années le monument des Excurs à Bertagne, posait quelques soucis de structure, le chapiteau était en train de se désolidariser  de l’ensemble du corps de l’édifice, les assises de briques s’épaufraient, elles éclataient sous l’effet du gel et des intempéries.

Aussi nous avons décidé cet automne d’entrer en action, nous étions soutenus par une souscription très efficace. Les autorisations auprés de la Commune du PLAN d’AUPS étant accordées nous pouvions commencer les travaux. Très vite Jean-Michel Laroque est venu  proposer son aide. Nous avons pu grâce à la collaboration de mon ancienne Entreprise avoir un échafaudage, et surtout les moyens pour l’amener à pieds d’œuvre.

La base du Chapiteau complètement disloqué a été décrouté, mis à nu de toutes impuretés, le bas du couronnement, a été percé de trous dans lesquels nous avons scellé des aciers pour recoudre cet ensemble. Une fois le ferraillage exécuté, un coffrage périphérique a été confectionné, suite à cela nous avons préparé un micro béton bien dosé, nous l’avons coloré, et adjuvanté avec un produit résineux imperméable, nous avons  bétonné le couronnement. La pointe de diamant du chapiteau a été entièrement nettoyé, décrouté, toutes les amorces de fissures ont été ponté avec un produit étanche, il a été ensuite repeint, deux couches anti U.V ont été nécessaire.

Nous nous sommes attaqués ensuite à la briquetterie l’ensemble était fortement endommagé surtout coté sud le plus exposé. Notre procédé a eu pour but essentiel de pérenniser cet ensemble qui menaçait ruine. Nous avons procédé au nettoyage et brossage de toutes les parties éclatées, primairisation du support  au Sikalatex, puis garnissage des vides avec un mortier, fibré du type Lanko 731, bien entendu c’est une réparation que nous avons faite !!!

Le mauvais temps ne nous a pas épargné, et un dimanche nous avons subit ses assauts j’étais en compagnie de Claude Doux, et nous bétonnions le couronnement. Le Chapiteau à été peint par Colette Masson, elle est venue travailler un dimanche.

Le soubassement du monument a été repris entièrement et rejointoyé par Bernard Lebrun. Nous avons également enrichi la terre de son grand bac avec du terreau et planté deux fusains dorés, et cinq iris de plusieurs couleurs, achetés à Gémenos. Nous vous demandons de penser à les arroser lors de vos passages, un jerrican est là sur le Site plein d’eau.

L’aire entourant l’édifice à sa base a été rechargé et aplani avec du tout venant apporté avec plusieurs rotations de brouettes par Michel Ricard.

Enfin le dernier jour Jean-Michel Laroque, Bernard Lebrun, Michel Ricard tous étaient là au démontage de l’échafaudage, a aider à le ranger dans le fourgon, un nettoyage complet du chantier en a suivi.


Association affiliée

Marche aquatique cotière

Rando'Santé

Accès aux massifs

Vigilance Météo France

Calanques propres

OBJECTIF PNR

Suricate
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.